navigation

Comment réussir une recherche d’emploi ? 20 décembre, 2008

Posté par bloginvestrh dans : Recrutement , trackback

Recherche  mode  projet … 

Une des choses les plus essentielles pour réussir sa recherche d’emploi est de fonctionner en mode projet. Concevoir la recherche d’emploi comme une épreuve, une procédure linéaire ne permet pas de mettre toutes les chances de son côté.

Ainsi, comme dans un projet, il faut un objectif, un plan d’action et des moyens pour le réaliser. 

 L’objectif, c’est le poste recherché. Mais détrompez vous, il ne s’agit de se dire je veux être commercial, ou consultant, ou technicien de maintenance. Il faut essayer au maximum de savoir dans quel type de structure vous voulez exercer ce métier (dans une grande entreprise, dans une PME, dans un organisme parapublic), dans quel secteur vous vous sentirez le plus à l’aise et aussi, qu’est ce que cet emploi va vous permettre d’acquérir, et où va-t-il vous amener.  Chaque expérience à son apport, façonne le profil de l’individu et conditionnera son expérience future. 

Après avoir défini avec précision quel type de poste et quel environnement vous recherchez, vous pouvez dresser un plan d’action qui vous permettra de vous donner un maximum de chances pour y accéder

Au centre de ce plan d’action, c’est vous même. En effet, il est primordial de prendre du recul sur votre parcours et essayer d’en extraire des compétences, des connaissances, des savoirs êtres etc. Il ne faut négliger aucune de votre expérience même si elle vous paraît insignifiante. Vous pourrez ainsi dire par exemple que vous êtes une personne qui a une bonne connaissance des environnements industriels, habituée à travailler en mode projet, particulièrement à l’aise avec les chiffres…car dans un poste, il n’y a pas seulement l’expertise et l’expérience qui est souhaitée, mais aussi la capacité à s’adapter à l’organisation interne, à gérer une équipe si c’est un poste de manager, ou bien à travailler en autonomie. Il faut pouvoir vous qualifier 

Ce travail de réflexion vous permettra finalement de trouver en vous tout ce qui justifiera les exigences par rapport au poste visé. 

Une fois ce « diagnostic interne » effectué, il est nécessaire de se dire quelles sont mes compétences réelles, mes atouts, mes handicaps et comment je peux y remédier pour me donner plus de chances. 

Et finalement, il faut se donner les moyens, qui ne sont pas forcément matériels, de réaliser son plan d’action. Cela peut être se documenter sur un sujet, mais aussi d’assister à des conférences qui vous permettront d’appréhender des experts ou  des décideurs d’une manière plus informelle qu’un envoi de CV et lettre de motivation. 

Important, il ne faut pas négliger les ressources que votre entourage détient, quel que soit son niveau d’instruction ou financier. Evidemment, certaines personnes partent d’une position plus avantageuse, mais le réseau n’est absolument pas une exclusivité des catégories socioprofessionnelles aisées.  Vous verrez là l’importance de garder de bonnes relations avec vos anciens collègues, professeurs, employeurs, car peut être qu’à un moment précis, ils seront la personne la plus à même à vous renseigner sur un point et ce sera cette information qui fera la différence avec d’autres candidats. 

En résumé, il faut pouvoir suffisamment prendre au sérieux sa recherche d’emploi pour la réaliser comme un projet et ne pas hésiter à mettre en place une réelle organisation. 

Comment mettre en place un bon projet professionnel ? 

Nous revenons à un autre niveau celui du long terme et de la réflexion. Un projet professionnel ne peut généralement pas se construire de toutes pièces à la sortie de ses études. Evidemment, bon nombre de personnes souhaitent réaliser tel ou tel projet à long terme, mais ce n’est qu’au fil des expériences que celui-ci va s’affiner.

 Ce qui est important est de savoir dans quelle direction  vous souhaitez aller et quelle « empreinte » vous souhaitez donner à votre profil.

 Ensuite, essayer de viser une situation à long terme que vous allez considérer comme un phare, ce sera votre objectif. J’utilise la métaphore du phare car il est visible à 360°.

Cela signifie, qu’il existe une multitude d’expériences différentes qui peuvent vous aider à atteindre progressivement votre objectif, donc il ne faut pas avoir une vision linéaire dans laquelle vous vous dites d’emblée, il faut que je suive tel ou tel chemin jalonné ou conventionnel pour arriver à la situation que je souhaite. Ce qu’il faut par contre, est de tout le temps avoir en tête cette situation et exploiter toutes les expériences professionnelles ou personnelles que vous vivez dans l’optique de vous aider à atteindre cette situation. Ainsi, votre projet professionnel sera une conjugaison d’expériences complémentaires. 

 Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? 

Le principal écueil dans lequel il ne faut pas tomber est la précipitation sans prendre en compte tous les éléments ! 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

jevendici |
AFAIR conseils |
Aerospace-Experts |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Despre Fondurile Structural...
| Club des Investissements de...
| SERVIPRO